Le Blog


Canettes

5 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PEUT-ETRE PAS SUR LES CANETTES

Vous consommez des canettes toute l’année, mais si vous êtes parfaitement au courant de ce qu’elles contiennent, vous ne savez peut-être pas tout sur elles. Découvrez donc ici cinq faits étonnants sur ces emballages si particuliers.

DÉCOUVREZ NOS PRESTATIONS
ET RECYCLEZ VOUS AUSSI VOS BOX PAPIER !

voir nos offres

ELLES SONT AMERICAINES

Et elles ne datent pas d’hier, puisque les premières canettes en acier sont apparues aux Etats-Unis dans les années 1930. Révolutionnaires, elles connaissent alors un succès immédiat et envahissent rapidement le reste des rayonnages planétaires. Mais à l’époque, on les ouvre encore avec un ouvre-boîte. Leur système d’ouverture moderne, avec sa célèbre languette métallique, date lui des années 1970. Et si elles sont désormais également fabriquées en aluminium, leur popularité, elle, est toujours intacte.

ELLES SONT 100% RECYCLABLES

Qu’elles soient faites d’acier ou d’aluminium, les canettes présentent en effet la particularité d’être intégralement valorisables. Plus étonnant : elles le sont indéfiniment, puisque les divers traitements subis n’affectent jamais leurs qualités initiales. Par ailleurs, le recyclage d’une canette permet d’économiser la majeure partie de l’énergie consommée pour la fabriquer, de l’extraction du minerai jusqu’au transport (une tonne d’aluminium recyclé permet ainsi d’éviter l’usage d’une tonne de pétrole brut). Une bonne raison donc, de les trier au sein de votre entreprise avec les box Easyrecyclage prévues à cet effet ! Surtout lorsqu’on sait qu’une canette jetée dans la nature met plus de 400 ans à se décomposer.

LES FRANCAIS EN CONSOMMENT TOUJOURS PLUS

Jusque dans les années 90, les français consommaient une quinzaine de canettes par personne et par an, contre 77 aujourd’hui. Une croissance express et continue qui ne semble d’ailleurs pas prête de s’interrompre. Largement supérieure à la moyenne européenne, la consommation de canettes dans l’hexagone croît en effet d’environ 10% chaque année. Fréquemment bues à l’extérieur du domicile, et très souvent sur le lieu de travail, elles se vendent par milliards et font une ombre grandissante aux autres emballages de boissons. Notez par ailleurs qu’une canette vendue sur trois est une canette de bière.

ELLES PEUVENT DEVENIR DES VELOS

Mais pas uniquement. Avions, aérosols, pièces automobiles, pièces de monnaie, appareils électroménagers, trottinettes : le recyclage des canettes usagées permet de fabriquer des centaines de produits différents. Triés à la source, puis collectés par des entreprises spécialisées – comme Easyrecyclage – ces déchets sont ensuite séparés en deux flux. Les canettes en aluminium d’une part, qui sont broyées, fondues et compactées en balles, et les canettes en acier d’autre part, qui sont expédiées vers des aciéries pour devenir des bobines, des barres ou des fils. Avant d’être réutilisées pour réintégrer votre quotidien sous une nouvelle forme !

ELLES SONT A LA FOIS ULTRA-LEGERES ET ULTRA-RESISTANTES

Si les canettes ont plus de 80 ans d’existence, leurs poids a diminué de 45% au cours des 25% dernières années. Plus légères et moins couteuses à fabriquer, elles affichent désormais rarement plus d’une vingtaine de grammes. Mais le plus étonnant en ce qui les concerne demeure l’écart entre la finesse de leurs parois (de l’ordre de 73 microns, elles sont moins épaisses qu’un cheveu) et la résistance du matériau. Une canette standard peut en effet supporter une pression verticale de 90 kilos et de 7 bars (soit trois fois plus qu’un pneu de voiture gonflé à bloc). Des qualités surprenantes qui en font une matière particulièrement intéressante à employer, mais aussi et surtout à recycler !
Print Friendly

inscrivez-vous
à la newsletter easyrecyclage !