Le Blog


L’UNION EUROPENNE EXIGE TOUJOURS PLUS DE REYCLAGE !

Depuis la fin avril et la validation d’un nouveau paquet règlementaire, l’UE a revu à la hausse les objectifs de recyclage au sein de l’union. Des décisions qui concernent donc aussi les entreprises françaises. Pour en savoir plus, lisez la suite !

DÉCOUVREZ NOS PRESTATIONS
ET RECYCLEZ VOUS AUSSI VOS !

voir nos offres

 

La décision était très attendue : le 18 avril dernier, le Parlement européen a choisi d’adopter un nouvel ensemble de directives concernant l’économie circulaire et notamment la gestion des déchets produits par les pays de l’UE. Un secteur dans lequel ils affichent des résultats très inégaux : si l’Allemagne fait par exemple partie des bons élèves avec 66% de déchets dits « municipaux » (ceux de ménages et des entreprises) recyclés, un état comme Malte n’en valorise encore que 8%. Avec ses 39,5%, la France peine, elle, à dépasser le milieu de tableau. Mais la conjoncture européenne globale est plutôt encourageante, puisque l’union ne recyclait que 36% de ses déchets en 2008, contre 45% en 2015*.

 

DE NOUVEAUX OBJECTIFS PLUS ÉLEVÉS

Si l’UE est définitivement sur le bon chemin en matière environnementale, son conseil, sa commission et son parlement ont bien l’intention de passer à la vitesse supérieure. Ainsi, selon le texte récemment adopté, 55% des déchets municipaux devront être valorisés en 2030, et 65% d’ici 2035. Par ailleurs, ces nouvelles obligations portent également la volonté des dirigeants européens de réduire drastiquement la mise en décharge de certaines matières.

« Si l’UE est définitivement sur le bon chemin en matière environnementale, son conseil et son parlement ont bien l’intention de passer à la vitesse supérieure. Ainsi, selon le texte récemment adopté, 55% des déchets municipaux devront être valorisés en 2030, et 65% d’ici 2035 »

 
 
D’ici l’année 2024, les textiles et les produits dangereux produits par les ménages et les entreprises devront être triés séparément, les déchets alimentaires réduits de moitié et les pays membres de l’union devront inciter leurs populations respectives à collecter et redistribuer les denrées alimentaires invendues. Par ailleurs, la commission continue à mener son combat de longue date contre les plastiques à usage unique, mais doit encore trouver un terrain d’entente avec les industriels et la société civile.

UN CADRE LEGISLATIF QUI SE RESSERRE POUR LES DECHETS DE BUREAU

Concernées à la fois par ces nouveaux horizons décidés par l’UE et les contraintes qu’impose par la loi sur la transition énergétique (comme l’obligation de trier à la source et recycler ses 5 flux de déchets principaux : le papier, le bois, le métal, le plastique et le verre) les entreprises françaises sont désormais prises dans une double dynamique continentale et nationale. Un mouvement global d’amélioration des performances environnementales qui doit faire de l’UE et de ses membres des leaders mondiaux de l’économie circulaire, ayant pour but de pérenniser le réemploi ou le recyclage des produits fabriqués pour réduire l’utilisation de matières premières et la pollution que leur transformation implique.

ENTREPRISES FRANÇAISES : À VOUS DE JOUER !

Pour souscrire à ces obligations règlementaires, éviter les sanctions et tout simplement montrer le bon exemple, vous avez la possibilité de mettre en place dès demain une nouvelle solution de tri et de recyclage des déchets produits au sein de votre entreprise. En faisant par exemple appel au Groupe Paprec et sa filiale Easy Recyclage, spécialiste de ce domaine. Des box en carton recyclable seront installées dans vos locaux et ramassées régulièrement en fonction de votre production réelle, et la traçabilité garantie par le leader indépendant du recyclage en France vous permettra de montrer aisément patte blanche lorsque l’heure des bilans viendra. N’hésitez donc plus, et contactez-nous pour obtenir plus d’informations au nom de votre pays, de l’Europe, mais aussi de la planète entière !

*Chiffres fournis par l’organisme de statistiques européen Eurostat

L’UNION EUROPENNE EXIGE TOUJOURS PLUS DE REYCLAGE !
L´article vous a plu ?

Print Friendly

inscrivez-vous
à la newsletter easyrecyclage !