Le Blog


Que deviennent les cartons usagés ?

Chaque année, la France consomme 9 millions de tonnes de papier et de carton. Soit, en moyenne, 130 kg par habitant ! Face à des tels volumes, recycler ses cartons usagés constitue un acte citoyen qui contribue à préserver l’environnement : la valorisation économise des ressources et réduit l’empreinte carbone en s’inscrivant dans un cercle vertueux. Mais comment les cartons usagés sont-ils recyclés ?

 

Recycler, c’est offrir une nouvelle vie aux déchets et ainsi limiter la production. La preuve ? Le recyclage d’une tonne de carton permet d’économiser :

  • 2,5 tonnes de bois ;
  • 50 m3 d’eau ;
  • 13 MWh d’énergie.

Une tonne de carton recyclée évite également le rejet de 2,5 tonnes de CO2. Autre atout : le carton peut suivre un processus de recyclage environ 8 fois. Au-delà, la fibre se dégrade et il ne sera plus possible de l’exploiter à nouveau.

Comment bien trier les cartons usagés ?

En France, 65 % des cartons sont recyclés. Deux raisons expliquent pourquoi ces chiffres restent encore peu élevés :

  • tous les particuliers et les professionnels n’ont pas encore adopté le tri de leurs déchets ;
  • les cartons souillés ne peuvent pas être recyclés.

Si le tri des déchets se transforme parfois un casse-tête, la règle pour les cartons usagés reste très simple : tous se recyclent dès qu’ils sont vides. Mais attention, tout dépend de leur état ! Un carton totalement souillé sera jeté dans le tout-venant tandis qu’un carton propre sera trié, déposé dans la poubelle dédiée puis collecté à part pour être recyclé.

Le circuit de recyclage des cartons usagés

Avant de redevenir carton neuf prêt à emballer des produits ou des aliments, le carton usagé suit un processus bien spécifique. Il est d’abord trié dans un centre en fonction de sa qualité puis mis en balles. Ensuite, il est envoyé dans une papeterie où il subit plusieurs opérations :

  • le pulpage et le défibrage : ces opérations consistent à brasser les cartons dans l’eau pour rompre les liaisons entre les fibres de cellulose. L’objectif est également de les séparer des produits résiduels ;
  • l’épuration : durant cette opération, le carton est séparé des colles, vernis et autres agrafes ;
  • le désencrage : le carton doit redevenir neutre pour fabriquer une pâte blanche. Ce processus vise à retirer toute l’encre du carton ;
  • l’égouttage, le séchage et la transformation en bobine de papier : à la fin de cette opération, le carton redevient une feuille de papier.

Les bobines issues du broyage des cartons permettent de fabriquer de nouveaux cartons. Quant aux bobines fabriquées à partir de briques alimentaires, elles rentrent dans la fabrication de nouveaux produits tels que :

  • du papier toilette ;
  • de la tapisserie ;
  • du papier cadeau ;
  • des enveloppes kraft ;

Le saviez-vous ? Il faut 4 briques de lait pour fabriquer un rouleau de papier toilette.

Plus vous recyclez, plus il est donc possible de produire en économisant les ressources de la planète. Un enjeu d’autant plus fort que la consommation de cartons a été multipliée par 7 en 40 ans, avec une forte hausse ces dernières années due à l’essor de la livraison à domicile. En plus du tri, vous souhaitez faire un geste supplémentaire ? N’hésitez pas à consulter les mentions sur vos emballages pour connaître le pourcentage de matériaux recyclés utilisés pour leur fabrication !

Que deviennent les cartons usagés ?
L´article vous a plu ?

Print Friendly

inscrivez-vous
à la newsletter easyrecyclage !