Le Blog


LE RECYCLAGE : UNE MESURE D’URGENCE ECOLOGIQUE

Jeter une canette, une boule de papier ou un gobelet dans une corbeille de tri sélectif : tous ces petits gestes effectués au bureau vous semblent anodins. Ils permettent pourtant de préserver notre planète de nombreux dommages environnementaux. Tour d’horizon.

DÉCOUVREZ NOS PRESTATIONS
ET RECYCLEZ VOUS AUSSI VOS BOX PAPIER !

voir nos offres

IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES DECHETS ABANDONNES DANS LA NATURE

Ne l’oublions pas : si une peau de banane jetée dans la nature se dégrade en 6 jours, il faut attendre 4000 ans avant qu’une bouteille en verre ne disparaisse du paysage. Et hormis les pollutions visuelles et olfactives que ces déchets non recyclés engendrent, certains sont de sérieuses menaces pour l’environnement. C’est par exemple le cas des piles, dont le mercure et le cadmium peuvent infiltrer les sols et polluer les eaux souterraines. Et pendant ce temps, les métaux rares qu’elles contiennent (nickel, manganèse, zinc etc.) ne sont pas récupérés.

Mais ce n’est pas tout. Si ces déchets ont des conséquences fâcheuses pour l’homme et son environnement, la faune n’est pas en reste. Les 20 milliards de tonnes d’ordures jetées chaque année dans les mers et les océans représentent une véritable menace de mort pour les créatures marines. L’ennemi numéro un ? les sacs plastiques, que certaines avalent en pensant manger des méduses. Non dégradable et indigestes, ces sacs causent plus de 100 000 morts par an et sont présents dans l’estomac de 50% des tortues retrouvées sans vie. Mais les animaux marins ne sont pas les seuls à ingérer des substances toxiques. Lorsque nous les péchons pour notre propre consommation, nous en subissons également les effets !

IMPACT DES DECHETS ENFOUIS OU INCINERES

L’enfouissement et l’incinération sont les deux méthodes principales d’élimination des déchets non recyclés. La première – qui consiste à stocker et recouvrir les ordures dans des casiers creusés dans le sol – n’est pas une faveur faite à la planète. En effet, les eaux de pluie qui s’infiltrent dans les casiers et se mêlent au jus des déchets produisent un liquide appelé lixiviat. Hautement cancérigène, et donc nocif pour l’homme, le lixiviat peut polluer les sols et les nappes phréatiques. De plus, les déchets enfouis produisent deux sortes de gaz à effet de serre : du méthane et du dioxyde de carbone.

L’incinération, elle, permet d’éliminer les déchets collectés par combustion. Mais si le procédé canalise la majeure partie des agents polluants, un certain nombre de rejets gazeux ou liquides libèrent des dioxines, ces substances chimiques toxiques (et dangereuses pour l’homme à long terme) qui se propagent dans l’atmosphère. En recyclant, vous évitez aussi le recours systématique à ces pratiques loin d’être idéales.

GASPILLAGE D’ENERGIE ET DE RESSOURCES NATURELLES

Il faut le savoir : la fabrication de papier neuf demande trois fois plus d’eau que celle du papier recyclé. Et nos ressources naturelles ne sont pas illimitées, loin de là. Changement climatique oblige, le débit des cours d’eau baisse constamment, et aura même diminué de 20 à 30% d’ici 2060. Le pétrole, utilisé pour fabriquer du plastique, devrait quant à lui être complètement épuisé à la même période. Recycler, c’est favoriser des produits durables qui limitent l’emploi de matières premières en voie d’extinction. D’autre part, l’extraction et le transport de ces matières engendrent des émissions de gaz carbonique qui contribuent au réchauffement de la planète. Plus de recyclage = moins d’émissions.

Mais la production et la commercialisation de l’énergie utilisée pour fabriquer des matières premières n’ont pas seulement des répercussions environnementales. Elles ont aussi un coût, dont la hausse chronique impacte directement votre propre facture énergétique. Parce que la refonte d’une canette de soda réclame 95% d’énergie en moins que l’extraction de son aluminium, le recyclage fait ainsi partie des meilleurs moyens d’éviter un gaspillage particulièrement couteux.

AGIR POUR DEMAIN, DES AUJOURD’HUI

Parce que la situation n’est pas irréversible, et si vous n’avez pas déjà mis en place le tri dans votre entreprise, vous pouvez agir à votre niveau en faisant appel à des professionnels comme la Corbeille Bleue et Easy Recyclage, filiales du groupe Paprec spécialisées dans le recyclage des déchets de bureau. Sensibilisation de vos collaborateurs, accompagnement, mise en place d’une solution de tri efficace et adaptée à vos installations : le pas entre la prise de conscience et la pratique n’a jamais été aussi simple. Et la planète n’en n’a jamais eu autant besoin.

Print Friendly

inscrivez-vous
à la newsletter easyrecyclage !