Le Blog


Déjeuner Ecoresponsable

QUELQUES ASTUCES POUR UNE PAUSE DÉJEUNER ÉCORESPONSABLE

Pas facile de faire un déjeuner eco-friendly sur le pouce entre deux réunions quand on n’a pas le temps de se préparer des petits plats « maison » la veille. Que l’on commande ou que l’on passe acheter un menu à emporter en bas de la rue, on se retrouve rapidement avec tout plein de déchets.

DÉCOUVREZ NOS PRESTATIONS
ET RECYCLEZ VOUS AUSSI VOS !

voir nos offres

 

Le déjeuner « zéro déchet » est vous semble un challenge inconciliable avec votre rythme de travail ? Soit. Mais quelques petits gestes restent à portée de tous et toutes pour rendre vos déjeuners plus écoresponsables.

PREMIER ASTUCE : RÉDUIRE SES DÉCHETS A LA SOURCE

Le premier engagement pour réduire l’impact environnemental de sa pause déjeuner, c’est de réduire au maximum les déchets non nécessaires. Lorsque vous prenez votre menu « plat-dessert-boisson » à la boulangerie du coin de la rue, ou votre plateau de sushis à emporter, pensez à dire « non ». Non à la paire de baguette que vous n’utiliserez pas (non pas que vous ne sachiez pas les utiliser, mais surtout parce qu’il reste quinze paires de le placard commun du bureau qui n’ont pas servi lors du dernier déjeuner d’équipe que votre n+2 a offert au service.), et au wasabi que vous ne mangerez pas.

Non à la paire de couverts en plastiques dont vous n’avez pas besoin car vous avez déjà une vrai fourchette dans le tiroir de votre bureau, une dont vous ne casserez pas les dents à l’instant où vous la planterez. De même, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un gobelet en plastique pour accompagner votre bouteille de soda alternatif (savant mélange de kombucha et de thé matcha), ou encore d’un support en carton pour caler votre smoothie fraîchement pressé au fond du sac en papier alors que vous pouvez aussi le tenir à la main. Mais avez-vous même besoin d’un sac ?

Ce sont des petits gestes, qui impliquent parfois d’interrompre la personne qui vous sert alors qu’elle s’applique à respecter soigneusement le protocole de préparation des sacs à emporter, mais ils valent la peine. Et si vous allez régulièrement au même endroit, vous verrez que rapidement vos interlocuteurs reconnaîtront vos habitudes et vous demanderont spontanément si vous avez ou non besoin des couverts et d’un sac. Et si vous commandez, n’hésitez pas à préciser dans l’espace « commentaires » les éléments dont vous n’avez pas besoin.

 

COMMENT TRIER SES DÉCHETS DE LA PAUSE DÉJEUNER ?

Dans un précédent article, nous vous donnions quelques réponses sur le recyclage des cartons de pizza et autres contenants. Cette semaine nous décomposons intégralement votre panier repas pour découvrir quels éléments vous pouvez recycler.

 
Où jeter les restes de nourriture ?

Avant toute chose, il est important de bien vider vos contenants, soit parce que vous n’aimez pas le gaspillage et finissez toujours votre assiette, soit en jetant ce qu’il reste au fond de la boite. Si vous possédez un dispositif de collecte des bio-déchets, pensez à jeter votre fin de repas dans cette poubelle-là, elles seront ainsi valorisées pour produire de l’énergie (grâce à la méthanisation) ou du compost.

 
Comment bien trier les emballages alimentaires au bureau ?

Votre repas peut être emballé dans différents types de contenants. Pour les salades dans des boites en plastiques, elles sont souvent fabriquées en PET transparent, donc recyclables comme les bouteilles d’eau, vous pouvez donc les mettre dans la poubelle dédiée à ces dernières. De même, les emballages en cartons, bien vidés, peuvent être mis dans la poubelle dédiée aux papiers-cartons. Le seul vilain petit canard reste la barquette en polystyrène du traditionnel kébab du jeudi : celle-ci, on ne sait pas encore la recycler, il faudra donc la jeter avec les emballages non recyclables.

 
Le sac :

Si l’idéal reste de ne pas en prendre, le sac en papier reste à moindre impact puisque ce dernier peut être recyclé avec les autres papiers. Il est à privilégier sur le sac en plastique qui lui finira dans la box dédiée aux non-recyclés. Nous vous conseillons également d’éviter les sacs bi-matières (mi-papier mi-plastique) que l’on voit dans certaines grandes surfaces au rayon « vrac » puisqu’ils ne pourront aller ni dans la poubelle papier, ni dans celle dédiée au plastique.

 
Les contenants de boissons :

Ceux-là en général ne posent pas trop de problème : ils vont tous dans le même contenant dédié.

 
Les gobelets :

Pour les gobelets Easyrecyclage propose une box dédiée, qui recevra aussi bien les gobelets cartons que plastique, encore une fois, s’ils sont bien vidés. Pas besoin cependant de rincer le gobelet de votre smoothie, s’il est vidé, cela suffit.

 
Les serviettes en papier, couverts et paille :

Tous ces éléments ne se recyclent pas malheureusement, ils finiront donc dans la poubelle des déchets non-recyclés.
Voilà pour les petits gestes quotidiens pour diminuer l’impact environnemental de votre alimentation au bureau, vous pouvez désormais déculpabiliser de vous faire livrer ou de prendre à emporter. Mais n’oublier pas cependant de profiter de la pause déjeuner pour sortir un peu le nez de vos dossiers et prendre l’air, vous n’en serez que plus efficace l’après-midi !

QUELQUES ASTUCES POUR UNE PAUSE DÉJEUNER ÉCORESPONSABLE
L´article vous a plu ?

Print Friendly

inscrivez-vous
à la newsletter easyrecyclage !